Présupposés

AU GRÉ DES RENCONTRES, DES RÉFLEXIONS ET DES INTUITIONS, CETTE PAGE SE PRÉCISE…

RESTEZ CONNECTÉ 😉

Quelques présupposés, hypothèses qui soutiennent la vision de l’EVNH:

Apprendre est une énergie vitale universelle pour aller vers plus d’indépendance et d’estime de soi

presupposesApprendre est un processus inné, naturel lié à l’instinct de survie commun à tous les êtres vivants. Peut-on même ne pas apprendre ? Sans apprentissage, sans adaptation, on devient malade et on meurt. La curiosité, l’expérimentation et la recherche de compréhension de soi et du monde font partie des énergies vitales naturelles des êtres humains pour aller vers plus d’indépendance, de créativité et donc d’estime de soi. Mais ce processus est assez imprévisible et fragile et demande du respect et de la liberté pour se manifester pleinement. On peut voir facilement ce processus à l’œuvre lors de l’acquisition de la marche et du langage chez les bébés. Ces apprentissages assez complexes sont réalisés sans cours ni enseignant juste par le fait qu’ils fassent sens pour le bébé (source d’une grande motivation) et par l’exemple des adultes.

Pour chacun et à chaque instant, la meilleure manière d’apprendre est celle qu’il choisit

Apprendre se fait entre autres par essais-erreurs. Si une personne empêche une autre de faire ses propres choix (« bons » ou « mauvais »), on perturbe, limite et freine l’apprentissage. De plus par le fait de décider pour une autre personne ce qui est bon ou non d’apprendre, on empêche l’apprentissage de la responsabilité liée aux différents choix réalisés.

Apprendre se fait aussi par imitation. L’apprentissage est d’autant plus efficace que la personne imitée est perçue comme compétente par celui qui apprend et donc choisie par lui.

« C’est un véritable miracle de voir que les méthodes modernes d’instruction n’ont pas encore entièrement étouffé la saine curiosité intellectuelle ; cette petite plante délicate, en plus d’un encouragement, a surtout besoin de liberté ; sans quoi elle s’étiole et ne manque pas de périr » dit Albert Einstein.

Chacun possède un talent

C’est à dire que chacun, quelque soit son âge, possède au moins un domaine de la vie dans lequel il est meilleur que son entourage proche et qu’il prend plaisir à utiliser. Les talents sont bien évidemment aussi divers qu’il y a de personnes et peuvent donc se manifester dans de très nombreux domaines. Chaque talent peut être utile à la société quelque soit son apparente importance ou visibilité. Par exemple, dans un objet complexe tel qu’une belle montre mécanique, la plus petite roue dentée d’une quelconque complication de mouvement est aussi importante que le verre du boitier, aussi brillant et gros soit-il par rapport à la roue dentée.

Le processus de la vie, le vivant n’est pas 100% mesurable ou rationnel et le visible n’est qu’une part de l’univers

Le processus de la vie et donc des apprentissages n’est que rarement linéaire ou logique. L’approche rationnelle, scientifique ne permet d’appréhender qu’une partie, qu’un aspect des choses. Mesurer, quantifier les choses n’est qu’une approche parmi d’autres du monde. Et ce n’est pas parce certaines choses sont invisibles (ou peu visibles) ou non mesurables (ou difficilement mesurables) qu’elles n’existent pas et n’ont pas d’importance. La sensibilité permet d’obtenir de nombreuses autres informations capitales.

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » dit Antoine de Saint-Exupéry.