Équipe

L’équipe de l’École Vivante pour une Nouvelle Humanité, constituée en septembre 2016, est composée de quatre personnes.

emmanuelEmmanuel

38 ans, initiateur depuis mars 2015 de l’École Vivante pour une Nouvelle Humanité et professeur agrégé de musique dans l’enseignement général public avec les 11-15 ans depuis 2002.

Passionné depuis longtemps, en partie par culture familiale, pour les solutions innovantes et respectueuses du vivant dans de nombreux domaines, dont notamment l’éducation, j’ai pris la décision de créer une école qui correspond vraiment à ce que je sens de plus juste et de plus adapté pour les jeunes et pour moi. Pour les jeunes, car la découverte de la philosophie Sudbury a fortement confirmé mes intuitions et observations sur le développement des jeunes et de l’être humain. Et pour moi, car cela me permettra de mettre en œuvre pleinement mes talents.

joannaJoanna

26 ans, bachelor en biologie, chanteuse et guitariste.

Des questionnements sur mon propre parcours scolaire m’ont amené à découvrir les apprentissages autonomes et la philosophie Sudbury. Quand j’ai découvert que les enfants apprennent d’eux-mêmes et qu’il « suffit de » mettre à leur disposition un environnement sain et aimant pour qu’ils grandissent heureux et en harmonie avec les autres, j’ai été remplie d’enthousiasme et j’ai donc décidé de m’investir pour promouvoir cette philosophie.

ludovicLudovic

33 ans, auxiliaire et animateur parascolaire 1P/8P, titulaire d’un CAP et BEP dans le transport routier (10 ans d’ancienneté), en cours de formation pour obtenir un CFC assistant socio-éducatif.

Étant père de deux enfants de 13 et 10 ans, l’École Vivante pour une Nouvelle Humanité épanouira les enfants d’aujourd’hui qui sont à la fois gâtés et sous pression. Sans la liberté de jouer, ils ne grandiront jamais réellement.

florianeFloriane

31 ans, enseignante 1P/2P, titulaire d’une maîtrise en sciences de l’éducation.

L’École Vivante pour une Nouvelle Humanité aidera les enfants à découvrir leurs propres centres d’intérêt pour qu’ils puissent les explorer pleinement en toute autonomie, grâce à environnement où le respect de l’enfant est primordial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *