Mains

AU GRÉ DES RENCONTRES, DES RÉFLEXIONS ET DES INTUITIONS, CETTE PAGE SE PRÉCISE…

RESTEZ CONNECTÉ 😉

mainsLe domaine des mains représente les activités manuelles. Celles-ci sont essentielles. Les mains sont l’intermédiaire principal entre la pensée et la matière. Généralement, sans utilisation des mains, toute pensée ne reste qu’à l’état de spéculation, immatérielle. Par le passage en acte, donc avec les mains dans la réalité physique, la pensée est « ajustée », « polie par » et « confrontée à » la résistance de la matière. Cela développe:

  • l’honnêteté par la cohérence entre paroles et actes ; ce qui signe une certaine maturité, sagesse
  • la coordination des mains, l’habileté manuelle, utile dans la vie quotidienne (cuisine, couture, bricolage…) et dans tous les métiers artisanaux et manuels
  • l’estime de soi et donc l’enthousiasme. Car le résultat est concret et qu’on ne peut pas mettre en doute un résultat matériel contrairement aux domaines immatériels qui sont moins visibles, palpables (cœur-sensations, tête-connaissances)
  • la concentration, la présence avec intensité à l’ici et maintenant. Pour arriver à un résultat concret, il est difficile de se disperser sans rater un geste, casser quelque chose, se faire mal ou avoir à recommencer une partie de son travail
  • la patience, la volonté, la persévérance. Dans le réel, la matière, il y a toujours un délai, un temps à passer pour arriver à un résultat
  • l’humilité, l’acceptation car le réel, la matière, la vie ne sont jamais aussi parfait que la théorie, que ce qu’on imagine auparavant. Pour arriver à un résultat concret, il faut accepter de passer outre les imprévus et les erreurs et souvent accepter de trouver des compromis pour arriver à un résultat
  • la précision, l’exigence, la rigueur. Car les erreurs sont beaucoup plus délicates à réparer, réajuster que dans les domaines immatériels (cœur-sensations, tête-connaissances)

L’homonculus sensitif et l’homonculus moteur des neurosciences (ici d’après Gerard Tortora) qui montrent la très grande place prises par les mains dans les deux circonvolutions cérébrales du cerveau qui s’occupent du toucher d’une part et des mouvements musculaires d’autre part. Le sensitif est l’outil de la connaissance de la matière, du monde réel et le moteur permet l’action sur la matière, le monde réel. Les mains jouent donc un rôle fondamental dans le lien entre soi et le monde extérieur matériel.

homonculus-tortora


En fonction des possibilités matérielles de l’EVNH et en fonction de ce que les jeunes voudront, choisiront, voici quelques pistes possibles, imaginables, qu’ils pourront pratiquer sans limite de temps:

  • Bijouterie
  • Coiffure
  • Couture
  • Cuisine
  • Maquillage
  • Menuiserie
  • Mécanique (vélo et autre)
  • Métal, forge
  • Origami
  • Plomberie
  • Poterie
  • Magie, prestidigitation
  • Vannerie
  • Ébénisterie
  • Électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *