Lettre aux jeunes

Lettre ouverte aux jeunes enthousiasmés par le projet de l’EVNH

lettre-aux-jeunesJe, Emmanuel GAMEIRO, vous remercie sincèrement de votre enthousiasme pour le projet de l’EVNH. Ça me fait chaud au cœur, MERCI 🙂 . Cependant, je souhaite que vous soyez bien conscients des enjeux d’un tel projet. Donc merci de bien lire en entier cette page rédigée sous forme de charte.


JE COMPRENDS que les lois actuelles des États concernant l’éducation ne sont pas idéales. Donc si une nouvelle école veut proposer une pédagogie différente de celle des écoles publiques, celle-ci est obligatoirement une école privée avec l’inconvénient majeur qu’elle ne s’adresse qu’à des familles assez aisées pour payer les écolages et que c’est injuste pour les autres familles.

JE COMPRENDS que ce qui me plaît dans le projet de l’EVNH n’est pas la personnalité de Mr GAMEIRO, mais bien la philosophie d’école qu’il veut mettre en œuvre, celle expérimentée par la Sudbury Valley School aux États-Unis depuis 1968. Je comprends aussi que cette philosophie qui laisse une très grande liberté aux jeunes comporte quand même des obligations telles que respecter les règles de vie collectives et participer, tous les jours, aux services communautaires de l’école (rangement, nettoyage, fonctionnement du comité de justice…)

JE M’ENGAGE à être honnête et juste lorsque je parle ou témoigne de mon ressenti sur mon école actuelle et son fonctionnement ou sur mon rythme de vie et mon équilibre entre ma vie privée et l’école. C’est-à-dire que je ne dois pas caricaturer ni exagérer les choses dans un sens comme dans l’autre. Je garde toujours à l’esprit que personne n’a jamais totalement raison ou totalement tort et que tous les organisations et systèmes ne sont jamais parfaits et ni sans défauts. La réalité est toujours plus subtile et complexe. Les vraies raisons viennent souvent d’habitudes anciennes de fonctionnement de la société et non pas à de la méchanceté ou à de mauvaises intentions de certaines personnes.

JE M’ENGAGE à faire preuve de compréhension, d’écoute et de respect envers toutes les personnes (telles que mes parents, ma famille ou mes professeurs) qui ne sont pas favorables au projet de l’EVNH. Chacun a le droit d’avoir son avis. Toute idée nouvelle entraine souvent des réactions défavorables. Celles-ci sont souvent liées à des peurs et c’est normal et humain d’avoir des peurs. Mes parents s’inquiètent de ma réussite dans la vie et c’est normal, heureusement. Donc si à certains moments ils veulent bien écouter mon avis, je peux discuter calmement et parler de ce que je ressens. Sinon, j’accepte humblement que chacun ait le droit d’avoir son propre avis, surtout quand il est différent du mien. De plus, sauf si mes parents travaillent actuellement avec des jeunes ou se posent particulièrement des questions sur ces sujets, la plupart des adultes ont pour principale vision de l’école et de l’éducation, leurs propres souvenirs de ce qu’ils ont vécu étant jeunes. Et ce n’est pas toujours facile de sentir et comprendre que c’est en partie différent de ce que vivent les jeunes actuellement à l’école et dans leur vie. Et encore plus différent et difficile d’imaginer ce que pourrait être une école inspirée de la philosophie Sudbury, d’autant plus qu’il y en a peu dans le monde actuellement. Cela demande aux adultes beaucoup de sensibilité et de confiance. Et quand on est adulte, c’est souvent plus délicat d’avoir confiance que quand on est jeune.

JE M’ENGAGE a priori de manière désintéressée, c’est-à-dire juste pour le plaisir de participer, car rien ne garantit que le projet de l’EVNH aboutisse réellement et rien ne garantit non plus que s’il aboutit je pourrai en profiter. Car mes parents ne seront pas forcément d’accord avec cette philosophie originale d’école, ou ils n’auront pas obligatoirement les moyens financiers de payer les écolages, ou je ne pourrai peut-être pas m’y rendre facilement, car elle sera trop loin de chez moi.

2 réflexions au sujet de « Lettre aux jeunes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *